Livre d’or

Une semaine mémorable.

Nous vous remercions une nouvelle fois pour cet accueil …incomparable !
Cette petite semaine nous à permis de rassembler 3 générations sur le pont !
Nous pensions profiter pour une fois « de ne rien faire », forcément loin de tout et impossible de fuir pour retrouver ce que nous appelons « nos obligations » ! ..et bien que nenni… Entre les préparatifs du bateau, des mousses, le matin, le midi, le soir… Le passage des écluses et j’en passe… On n’a pas vu le temps passer ! ajouté à cela  une magnifique semaine de novembre où nous avons pu bénéficier d’un temps presque de printemps… Le tout fut mémorable ! ….
Que dire …merci encore pour tout (changement de planning de dernière minute ….) Que nous sommes devenus d’excellents VRP… Pas trop quand même, on ne voudrait avoir à réserver 1 an à l’avance si nous voulions revenir ! :-)   …Et de cela nous n’en doutons point ! Famille Decaen.


Un Week-end merveilleux passé en famille.

L’Akhesa n’est pas un bateau sans permis comme les autres. Son intérieur soigné et boisé crée de suite un
climat propice au calme et au dépaysement.
Ce fut un vrai bonheur de passer ces quelques heures loin de tout. Le temps
semblait s’être arrêté, la vie s’étant organisée au rythme du passage aux
écluses.
Nous avons pu savourer le plaisir de prendre le temps d’être ensemble, de
prendre le temps de ne rien faire.
L’Akhesa est une petite merveille de bateau habitable. Nous avons
particulièrement apprécié le coin salon ou les enfants pouvaient tantôt
lire, jouer, se reposer, apprécier les paysage, observer le vol des oiseaux,
tenir la barre avec papa…etc
L’étrave avant du bateau où nos deux jeunes garçons dormaient est
magnifique. Les enfants rêvent de pouvoir dormir à nouveau à bord. Le bateau
est très bien équipé. On y retrouve tout le confort nécessaire.

Bref, un grand merci. Nous remonterons à bord, notre week-end étant déjà
réservé pour 2012…nous avons hâte, les enfants plus que nous encore.
Famille Lefranc-Leroy.

Un Week-end en famille

Un week-end , hors du temps…Ces deux jours à bord de l’Akhesa ont scellé notre unité familiale de façon extra-ordinaire. Tous les cinq à bord, sans possibilité de s’échapper au travail ou dans des tâches du quotidien. Ensemble pour discuter, chanter, rire, barrer, amarrer, passer les écluses, pêcher et contempler un paysage insoupçonnable depuis la terre ferme. Moment de paix et de joie dans nos vies trépidantes….

Nous avons indubitablement trouvé un mode de ressourcement familial simple, accessible géographiquement et financièrement, car nous avons l’impression d’être partis 5 jours… Merci, et certainement à très bientôt.

Famille Porcheret

Une Croisière à deux sur la Mayenne…

Nous avons pris possession du bateau Akhesa à Entrammes au sud de Laval.

Joseph nous a expliqué comment le piloter, puis nous sommes partis tranquillement au fil de l’eau sous un beau soleil,en faisant bonjour aux pêcheurs, en discutant avec les éclusiers, tous bien sympathiques, en saluant les autres plaisanciers, dont certains nous ont dit « vous avez un beau bateau ».
Le soir, vers 17 h, nous trouvions un endroit pour la nuit, puis nous descendions les vélos du bateau et faisions notre petite balade facile car les chemins de halage sont tout plat. Puis un petit resto dans le village ou au bord de la rivière pour terminer la journée.
Un séjour où nous ne faisions pas grand chose mais où le temps a passé très vite. Famille Majou.

PARFUMS D’AUTOMNE

M. Robert Chicha a profité d’un beau week-end d’automne en famille. Ces moments de quiétude lui ont inspiré un poème d’automne, qu’il a eu la gentillesse de nous transmettre.

Paysage d'automne sur la Mayenne

Folles feuilles qui filent,

feuilles tendres qui volent,

qui s’envolent…

Feuille à feuille

qui flotte et flirte au fil de l’eau.

Feuille qui danse esseulée,

plane romantique,

délicatement posée

sur la surface dorée.

Tourbillons feuillus

aux mille reflets perdus,

De ci… de là…

mon âme s’enivre

de ces vagues légères

dont les parfums d’Automne

inondent l’onde douce

et mon esprit qui chavire…

A l’aune d’un tapis de rêve

piques roussis ou coeurs jaunis,

belles et lascives

elles cèdent sans frémir,

à l’étrave qui glisse,

laissant dans son sillon

un miroir merveilleux

d’opale et d’argent.

S’il est un songe silencieux

de courant tranquille, d’eaux paisibles

Il existe une symphonie des Dieux

où les couleurs s’assemblent en camaïeu

d’ocres jaunes, de bruns caramels,

d’ombres et de lumières,

Le plaisir divin des yeux.


R. Chicha, le 2 11 2010